Vous avez sûrement déjà entendu le mot team building, et même que vous avez participé à cette activité. Mais comme tant d’autres personnes, vous ne savez pas d’où vient-il. Il s’agit d’une formation en équipe et peut se présenter de différentes manières. Découvrez alors l’origine de cette fameuse méthode de motivation de personnel.

La source du team building dans les entreprises

Pour en savoir l’origine, il faut revenir 80 ans en arrière. Actuellement, il y a de nombreuses théories à propos du mode de fonctionnement des équipes qui opèrent ensemble. De même pour la motivation des travailleurs, le développement des groupes, l’environnement sur le lieu de travail, les bénéfices des récompenses et la manière d’évaluer le travail d’un personnel. Auparavant, aucun de ces éléments n’étaient réellement considérés.

Les premières études sur le comportement des employés ont été réalisées par le professeur Elton Mayo. Ses œuvres étaient focalisées sur le travail en groupe et le team building. Elles se situent entre les années 1927 et 1932 à la Western Electric Hawthorne Works à Chicago. Il avait pour objectif de créer un lien entre la productivité et les conditions de travail des salariés. Pour cela, il a analysé les influences physiques et environnementales du lieu de travail. Il a continué avec les aspects psychologiques tels que la pression au sein de l’équipe, les pauses, les heures de travail.

Les travaux de Mayo étaient classés sous un seul nom : « L’effet Hawthorne ». Ce dernier s’explique par le fait que les comportements individuels peuvent être changés, car les individus ont connaissance du fait qu’ils sont examinés. Par conséquent, ils ne sont pas uniquement influencés par l’argent, mais ils sont aussi motivés puisqu’ils sont testés. La motivation a donc une relation avec le comportement et l’attitude de chaque personne qui se trouve dans l’équipe.

Le team building s’est-il inspiré des équipes sportives ?

Avant, il était impossible de mettre en place une relation entre le travail en groupe et la motivation des salariés. C’est pourquoi les recherches faites par MAYO étaient jugées comme étranges, mais originales. Actuellement, chacun a conscience que les efforts entamés par les chefs pour motiver les membres du groupe en passant par la création d’expériences partagées ont une grande importance. Ces efforts ont une conséquence considérable sur la productivité et la performance des équipes.

Les sportifs ont aussi eu une grande influence sur la façon dont les leaders évaluent la dynamique du travail en groupe. Les équipes qui se développent dans les sports professionnels sont considérées comme une bonne image à reproduire dans le monde de l’entreprise. Ceci est perçu à travers la collaboration, le soutien mutuel, l’envie de gagner et de parvenir ensemble au but fixé. Le mot équipe a été en fait inspiré du monde du sport et s’applique de nos jours dans le milieu du travail.

L’importance de la solidarité L’idée était de connaître et enlever les obstacles qui font entraves à la performance. C’est à ce moment qu’il a été constaté que les équipes qui surperformaient étaient plus solidaires. Les entreprises ont ainsi essayé de connaitre les sources de cette solidarité pour pouvoir l’améliorer. Elles ont donc pris conscience de la force de la culture d’entreprise. Les séminaires d’intégration ont vu le jour, la motivation des employés a pris une grande place afin de faire augmenter la pro

Laisser un commentaire