Transformer sa passion en une activité professionnelle viable, est le rêve de nombreux amateurs de photographie. Une fois le pas franchi, vous devrez appréhender les rudiments de la profession, afin d’en maîtriser les aspects techniques.

Vous serez guidé pour que vos qualités artistiques se transforment en de véritables projets commerciaux. Pour satisfaire les demandes de vos clients, vous devrez être aguerri et avoir une bonne maîtrise des différentes techniques photographiques : studio, paysage, portrait, scènes de sport, vues aériennes etc.

Comment se former ?

Posséder un bon appareil et de bons objectifs ne suffit pas pour être un bon photographe. Le photographe professionnel doit être capable de relever tous les défis.

Comme les conditions d’éclairage changent sans cesse, il est indispensable de maîtriser les réglages de vitesse d’obturation, d’ouverture, les ISO, la netteté, la mise au point. En studio, il sera impossible de passer à côté des techniques d’éclairages artificiels, avec les flashs, panneaux réflecteurs, boîtes à lumière et autres décors.

Pour réussir de belles photos, il est primordial de connaître les règles essentielles de composition. Le cadrage bien entendu, mais aussi, les premiers et arrière-plans qui donneront de la profondeur à vos images, le flou pour détacher un sujet, l’équilibre des volumes, les prises de vue en contre-jour, en plongée ou en contre plongée.

Une photo de niveau professionnel passe par plusieurs étapes de correction. Grâce à des logiciels de retouche, le photographe corrigera les couleurs, les lumières, les contrastes et diverses imperfections. En choisissant une véritable formation de photographie en ligne, vous plongerez dans les coulisses de la photo professionnelle.

Comment bien choisir son matériel ?

Le photographe professionnel devra investir dans du matériel souvent onéreux, il est donc préférable de ne pas se tromper et de bien cibler sa pratique dès le départ.

Pour une belle qualité d’image, optez pour un appareil de type reflex avec un capteur puissant, accompagné de plusieurs objectifs (zoom, grand angle, macro…), des filtres, un jeu de batteries et des cartes mémoire. Un trépied et une sacoche de transport compléteront l’équipement de base.

En plus du matériel photo, il faudra vous équiper en matériel informatique : un ordinateur avec un écran haute définition, une sonde de calibration et un ou plusieurs disques dur externes pour le stockage.

Les plus beaux clichés ne seront vendus à votre client, que s’ils ont préalablement subi, divers traitements chromatiques. Pour cela, il faudra envisager l’achat de logiciels dédiés à la photo : Photoshop, Lightroom, Camera Raw ou d’autres plus spécifiques, pour des détourages automatiques ou pour traiter d’importants flux d’images.

Comment trouver sa propre identité ?

Trouver sa signature, créer un style unique est déterminant pour se différencier de ses confrères. Le choix d’un métier artistique implique d’entrer dans un processus créatif qui nécessite un investissement personnel permanent.

L’imagination se nourrit d’expériences et de rencontres. Au fil du temps, et avec la pratique, votre style deviendra de plus en plus affirmé, il reflétera votre personnalité et il évoluera durant votre carrière.

Comment se faire connaitre ?

Un photographe professionnel vit de son activité et doit trouver des clients. Plusieurs pistes sont possibles pour se faire remarquer. En premier lieu, se constituer un book, diffuser des clichés sur les réseaux sociaux, les sites internet, participer à des expos, créer des blogs…

Une autre méthode qui a fait ses preuves, consiste à faire du démarchage auprès d’agences de communication, de sites de e-commerce, de services de communication d’entreprises ou de collectivités territoriales. Vous pouvez aussi vous rapprocher de collectifs d’artistes, de designers ou de décorateurs.

Laisser un commentaire