L’électricien technicien que l’on connait est généralement le professionnel à qui on fait appel en cas de pannes et d’installation électrique à la maison. Quant à l’électricien industriel, il est peu connu du lambda. C’est normal, puisque ce sont surtout les entreprises qui sollicitent ses services. Il a en effet pour mission principale d’assurer l’installation, le dépannage et la maintenance en milieu industriel. Au vu de l’importance de ses missions qui consiste à s’assurer de fonctionnement son accroc de l’installation électrique des machines et des bâtiments, il lui faut qui connaissances approfondies du domaine.

Focus les principales missions d’un électricien industriel

Comme indiqué, l’électricien industriel est le responsable numéro un de l’installation et de la maintenance des équipements électriques en milieu industriel. C’est l’expert qui dispose de toutes les compétences requises pour le maintien des machines et bâtiments en bon état. Il est aussi celui veille à l’amélioration des performances des appareils de production. On lui fait confiance pour son professionnalisme, mais aussi pour ses interventions sans failles en milieu industriel. Ceci dit, le réseau électrique est le terrain de jeu d’un électricien industriel. En plus de simples installations électriques, il intervient également sur un grand nombre de matériels industriels. Cela peut s’agir des automates industriels, des machines, des hydrauliques ou pneumatiques, etc. Ses connaissances poussées, complétées par une rapidité d’intervention, lui permettent de s’occuper du diagnostic, de la réparation et de l’amélioration des performances pour gagner ainsi du temps sur une chaîne de production. Les activités de ce technicien sont donc aussi vastes que variées. Responsable de la procédure de consignation électrique, il intervient aussi dans la mise en service des équipements électriques, dans le maintien et le dépannage des machines électriques, l’installation et le raccordement des armoires électriques, de la localisation des éventuels dysfonctionnements et bien d’autres encore.

Quelles qualités et compétences pour devenir un électricien industriel ?

Rigoureux, habile et précis, un électricien industriel est responsable des tâches complexes au sein de l’industrie. Avec les dispositifs électriques qui deviennent de plus en plus sophistiqués, il doit savoir comment s’y prendre. Ainsi, en plus des compétences techniques, ce professionnel doit être autodidacte avec un esprit ouvert à l’horizon pour pouvoir ajuster ses savoir-faire aux changements apportés dans le secteur. Côté compétences techniques, sa capacité à lire et interpréter les schémas électriques et électroniques compte beaucoup, au même titre que sa potentialité dans l’anticipation des risques et l’application des règles et procédures de contrôle. Travaillant dans un domaine aussi réglementé que le système électrique en industrie, le professionnel doit savoir opérer efficacement en toute conformité avec les normes en vigueur. Bien sûr, un électricien industriel est le technicien le mieux placé pour prendre en charge de l’installation et de l’entretien d’un interrupteur sectionneur séparable industriel, la logique veut qu’il s’y connaisse en technologie nouvelle.

Devenir électricien industriel : quel chemin emprunter ?

Plusieurs niveaux de formation préparent un nouveau bachelier au métier d’électricien industriel. En toute évidence, plusieurs diplômes sont aussi délivrés par les centres de formation. Il y a par exemple le CAP en préparation et réalisation d’ouvrages électriques, le CAP électrotechnique, installations et équipements électriques IEE, le BEP Electronique énergie équipements communicants, etc. Autrement dit, tous les chemins sont bons tant qu’ils emmènent à mettre les pieds dans le domaine. Une fois là, on peut développer ses compétences en suivant une formation permettant d’obtenir un BTS électrotechnique ou autres. Dans la peau d’un technicien industriel, le professionnel a toutes les chances d’évoluer pour devenir un chef d’équipe, voire un chef d’atelier. Avec une formation plus poussée, il est possible de se spécialiser dans certaines technologiques ou matériels. On peut même devenir un concepteur d’équipements électriques

Laisser un commentaire