Une chose est sûre et certaine, les entreprises recherchent toutes des compétences et non des diplômes. Quelle que soit le nombre de diplômes que vous avez à votre actif, il est recommandé de faire un bilan de compétences. Cela vous permettra de vous jauger personnellement et surtout de donner le meilleur de vous-même. Mais qu’est-ce que le bilan de compétences et comment le faire ? Dans cet article, vous trouverez les réponses.

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Il s’agit d’un programme d’accompagnement individuel, orienté et encadré par un consultant. L’objectif est de vous aider à analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et motivations. Cela vous permettra de définir un projet professionnel ou encore un projet de formation. Le programme vous permet de faire le point sur vous-même et de mieux vous connaître. Il vous permet de savoir et d’améliorer vos compétences afin d’organiser votre carrière. Dans certains cas, il vous permet de changer de direction pour une évolution professionnelle.

De cette définition, vous comprendrez aisément que le bilan de compétences est recommandé peu importe le stade auquel vous vous trouvez. Il se peut que vous soyez à vos débuts, pensant avoir pris un mauvais chemin. Il se peut que votre actuel travail vous ennuie et vous déplait. Il se peut aussi que vous ayez envie de sonder d’autres horizons et que vous doutiez encore.

Dans tous les cas, un bilan de compétences vous est nécessaire quoi que coûteux. Vous y avez droit que vous soyez employé dans le public ou dans le privé, en CDI, en CDD ou en intérim. Il faut cependant avoir un minimum d’ancienneté et, bien sûr être demandeur d’emploi tel que prévu par la loi.

Comment faire le bilan de compétences ?

Tout d’abord il faut le vouloir. Ce peut être à votre propre initiative ou à celle de votre employeur, sous réserves de votre consentement. Il est souvent organisé par pôle emploi ou par le Fongecif. Mais vous pouvez choisir un autre centre bilan. Ensuite, il faut s’y préparer car, le bilan de compétences exige non seulement du temps, mais également des coûts.

Exigences du temps

Votre bilan de compétences s’organisera sous la forme d’entretiens individuels avec votre consultant. Il vous faudra au moins 15h d’accompagnement ou 24 heures tout au plus. Ces séances durent généralement 2 à 3 heures et sont réparties sur plusieurs semaines en fonction de votre disponibilité. Elles peuvent donc durer jusqu’à 3 mois et se dérouler parfois à des heures « hors boulot » voire en week-end. Cela demande donc du sacrifice. Mais vous pouvez demander un congé de bilan juste pour la circonstance.

Exigences du coût

Vu son aspect onéreux, il vous faut faire des démarches envers les structures spécialisées pour vous faire financer. Vous pouvez vous faire financer par :

  • Un OPACIF (Organismes Paritaires au titre du Congé Individuel de Formation)
  • Une demande au DIF (Droit Individuel à la Formation)
  • Un plan de formation interne à la charge de votre entreprise
  • Des financements personnels ou alternatifs

Après avoir répondu à ces exigences, le déroulement du bilan de compétence peut démarrer.

Déroulement du bilan de compétences

Il se déroule en 3 phases obligatoires : la phase préliminaire, la phase d’investigation, et la phase de conclusion.

La phase préliminaire :

Elle consiste essentiellement en un entretien. Le but c’est de prendre connaissance avec le consultant pour définir vos besoins et objectifs.

La phase d’investigation

Plus longue, elle peut occuper 6 à 7 séances. Elle permet d’analyser votre parcours, vos aptitudes, vos motivations, vos centres d’intérêts et aussi vos compétences. On ressortira aussi vos valeurs professionnelles et les qualités qui vous correspondent. Le consultant vous propose et encadre des entretiens, des questionnaires, des jeux et mises en situations. Toutes ces informations permettront peu-à-peu de définir votre propre projet professionnel.

Phase de conclusion

Une fois le projet défini, la rédaction et la construction du plan d’action s’ensuivent. Ainsi naît le bilan de compétences, un document de synthèse qui regroupent vos points forts, vos atouts et vos freins. On y verra aussi des moyens à mettre en œuvre pour la réalisation de votre projet professionnel (formations à suivre, méthodes, planning, etc.). Ce document sera remis en mains propres obligatoirement lors de la dernière séance et en toute confidentialité.

Si vous êtes un demandeur d’emploi, sachez que la réalisation d’un bilan de compétences est utile voire obligatoire. C’est un précieux outil qui vous permet de retrouver confiance en vous et en vos capacités. Il vous aide à mieux vous épanouir au travail, en tenant compte de votre personnalité, de vos aptitudes, de vos compétences et, des débouchés existants. Il vous permet aussi de vous réinvestir autrement dans votre emploi actuel, de reprendre une formation s’il le faut ou d’opter pour une reconversion professionnelle. Vous avez désormais toutes les clés.

Laisser un commentaire