Très souvent, plusieurs personnes pensent que travailler dans une crèche est pareil qu’être auxiliaire de puériculture. Les crèches ont également besoin de personnel qualifié dans les domaines de la santé, de l’éducation des enfants et de l’encadrement pour la gestion des équipes. Si vous vous intéressez aux divers métiers de la petite enfance, voici quelques réponses à vos questionnements.

Le manager de crèche

Première autorité de la crèche, le directeur encadre son équipe et s’occupe des questions administratives. Parmi ces dernières figurent entre autres l’inscription crèche des nouveaux élèves et le recrutement du personnel. Très souvent exercé par des femmes, ce métier peut être effectué dans n’importe quelle structure qu’elle soit privée ou publique.

Par ailleurs, il revient à l’administrateur (trice) du centre d’élaborer et de mettre en œuvre le programme éducatif. Ce haut responsable gère également les aspects pédagogiques, logistiques et financiers de la crèche et organise les plannings hebdomadaires bien avant l’inscription crèche des enfants en bas âges.

Le responsable assure la sécurité et le bien-être des enfants accueillis tout en veillant à ce que les règles d’hygiène soient appliquées. Pour ce faire, il reçoit l’aide de l’infirmier (ère) pour veiller sur la santé des enfants. Encadrer l’équipe pédagogique et coordonner les actions éducatives sont également autant de fonctions qu’il exerce.

L’auxiliaire de puériculture

Encore appelé auxiliaire de crèche, l’auxiliaire de puériculture s’occupe des activités éducatives (jeux, dessins, etc.) et de l’hygiène dans la structure. Il accompagne l’apprentissage des nourrissons et des enfants âgés d’au plus 3 ans. Tout ceci est réalisé en veillant à leurs soins d’hygiène et à leur confort.

La plupart du temps, ce poste est occupé par des femmes qui habillent également les petits et les nourrissent. Parfois, l’auxiliaire se substitue à la mère de l’enfant en le consolant, lui apportant de l’affection et lui apprenant à marcher et formuler des phrases. Ses responsabilités sont grandes, car il travaille sous la tutelle ou les ordres d’un puériculteur.

L’éducateur de jeunes enfants

En abrégé EJE, l’éducateur de jeunes enfants prend généralement en charge des enfants de moins de 7 ans. Il a pour mission de les initier à la vie sociale au travers des activités ludiques et participatives. De plus, comme l’auxiliaire, il leur apprend les habitudes d’hygiène (lavage des mains) et à bien s’exprimer. Hormis la crèche, l’éducateur exerce aussi sa vocation dans d’autres établissements de garde tels que :

  • Les hôpitaux,
  • Les haltes-garderies,
  • Les ludothèques,
  • Et d’autres structures pour enfants.

Le plus souvent, l’EJE travaille en corrélation avec des puériculteurs et des auxiliaires de puériculture. Cependant, pour atteindre ces objectifs, il lui faut faire preuve de patience, d’imagination et de créativité. Un autre point non négligeable est de résister à la fatigue et de supporter les cris et pleures des bambins.

L’infirmier(e) de crèche

Pour assurer le bien-être physique et psychique des petits protégés, l’infirmier(e) est chargé(e) de leur prodiguer des soins en cas de nécessité. Tout comme l’EJE et l’auxiliaire, il veille aux conditions d’hygiène. Aux côtés de l’équipe de puériculture et du directeur d’établissement, il participe également à la vie de l’établissement en y intervenant de manière régulière.

Cet agent de santé en crèche organise des visites médicales, suit le niveau de stocks de médicaments et gère les éventuelles urgences. De plus, c’est toujours lui qui assiste la direction dans l’élaboration du programme éducatif et fait la liaison avec les parents.

Voilà, si vous désirez faire carrière en puériculture, vous avez maintenant une idée des possibilités qui s’offrent à vous dans les crèches.

Il est nécessaire de savoir dans quel domaine exercer sa vocation afin de pérenniser son amour pour les enfants.

Laisser un commentaire